MiniGriSpip pour Spip 2+

Un site de test pour le squelette MiniGriSpip
  • Rubrique
  • Livre premier - Nuit et lune

  • Articles publiés : 9 (triés par date)
  •   Encore la cloche du port (3)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    J’aime et j’attends. Vous êtes la forme vivante de la bénédiction. Monsieur, balbutia Déruchette, je ne savais pas qu’on me remarquait le dimanche et le (...)
  •   Encore la cloche du port (2)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Elle était si près que c’était terrible. Gilliatt l’entendait respirer. Il y avait dans des profondeurs un rossignol qui chantait. Les passages du vent dans (...)
  •   Encore la cloche du port (1)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Gilliatt en effet, après une traversée sans incident, mais un peu lente à cause de la pesanteur du chargement de la panse, était arrivé à Saint-Sampson à la (...)
  •   La cloche du port (6)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Elle était là, entière, complète, intacte, carrément assise sur son plancher de fonte ; la chaudière avait toutes ses cloisons ; l’arbre des roues était dressé (...)
  •   La cloche du port (5)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Quant aux pauvres, il n’y faut plus songer ; n’est-on pas un pauvre soi-même ? Les toilettes, question poignante. Retrancher un ruban à une femme, quel (...)
  •   La cloche du port (4)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    L’héroïsme à demeurer sur l’épave devenait coquinerie. Clubin du reste s’était trompé d’écueil. L’intention de baraterie admise, on comprenait le choix des Hanois, la (...)
  •   La cloche du port (3)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Il arriva pourtant qu’un matin Douce dit à mess Lethierry : Monsieur, faut-il ôter la poussière qu’il y a sur votre lettre ? Lethierry parut se (...)
  •   La cloche du port (2)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Cette possibilité entrevue est déjà une consolation. Mais Lethierry ne priait pas. Du temps qu’il était heureux, Dieu existait pour lui, on pourrait dire (...)
  •   La cloche du port (1)

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Le Saint-Sampson d’aujourd’hui est presque une ville ; le Saint-Sampson d’il y a quarante ans était presque un village. Le printemps venu et les veillées (...)