MiniGriSpip pour Spip 2+

Un site de test pour le squelette MiniGriSpip
  • Rubrique
  • Première partie - Sieur Clubin

  • Articles publiés : 79 (triés par date) 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 |
  •   Les déniquoiseaux (3)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Voici ce que disaient les fantômes : [Dans l’édition consultée, le dialogue qui suit est en espagnol, avec une traduction en français au bas de la page. Ici, (...)
  •   Les déniquoiseaux (2)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    En effet, il n’y avait plus de clarté aux fenêtres. La silhouette de la masure se dessinait, découpée comme à l’emporte-pièce, sur la lividité diffuse du ciel. (...)
  •   Les déniquoiseaux (1)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    C’est à peu près vers cette journée de samedi, passée par sieur Clubin à Torteval, qu’il faut rapporter un fait singulier, peu ébruité d’abord dans le pays, et (...)
  •   Plainmont (2)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Les crédules ont tort, sans doute, mais à coup sûr les positifs n’ont pas raison. Le problème persiste. Ce qui est sûr, c’est que la maison passe pour avoir (...)
  •   Plainmont (1)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Plainmont, près Torteval, est un des trois angles de Guernesey. Il y a là, à l’extrémité du cap, une haute croupe de gazon qui domine la mer. Ce sommet est (...)
  •   Clubin emporte et ne rapporte point

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Sieur Clubin fit le chargement de la Durande, embarqua nombre de boeufs et quelques passagers, et quitta, comme à l’ordinaire, Saint-Malo pour Guernesey le (...)
  •   Clubin aperçoit quelqu’un

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Zuela venait quelquefois manger à l’auberge Jean. Sieur Clubin le connaissait de vue. Du reste, sieur Clubin n’était pas fier ; il ne dédaignait pas de (...)
  •   Les conversations de l’auberge Jean (2)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    On l’entendait énoncer des faits comme ceci : - Le baromètre a descendu une fois, en 1796, à trois lignes au-dessous de tempête. - Il était marin par amour. (...)
  •   Les conversations de l’auberge Jean (1)

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Sieur Clubin était l’homme qui attend une occasion. Il était petit et jaune avec la force d’un taureau. La mer n’avait pu réussir à le hâler. Sa chair semblait (...)
  •   Chance qu’a eue ce flâneur d’être aperçu par ce pêcheur

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Cette nuit-là, Gilliatt, au moment où le vent avait molli, était allé pêcher, sans toutefois pousser la panse trop loin de la côte. Comme il rentrait, à la (...)
  • Articles publiés : 79 (triés par date)0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 |