MiniGriSpip pour Spip 2+

Un site de test pour le squelette MiniGriSpip
  • Rubrique
  • « Les travailleurs de la mer »

    Comme il est dit sur la page de SPIP-Contrib qui propose la base de données de test :

    (...)
    La base de données jointe à cet article est remplie avec les textes du livre de Victor Hugo « Les travailleurs de la mer » publié en 1866, durant son exil à Guernesey.

    Elle est construite suivant le découpage du livre ; les articles reprenant le texte brut de l’ouvrage, sans mise en forme typographique aucune.
    (...)

    Elle a servi à donner très vite un contenu à ce projet de site et je la laisse ici "in memoriam" et pour info.

    Suske

  • Articles publiés : 155 (triés par date) 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150 |
  •   Gilliatt a l’option

    mercredi 6 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Les mystérieuses forces avaient bien choisi le moment. Le hasard, s’il existe, est habile. Tant que la panse avait été remisée dans la crique de l’Homme, (...)
  •   Turba, turma

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Pour le compas, il y a trente-deux vents, c’est à dire trente-deux directions ; mais ces directions peuvent se subdiviser indéfiniment. Le vent, classé par (...)
  •   Explication du bruit écouté par Gilliatt

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    La grande venue des vents vers la terre se fait aux équinoxes. À ces époques la balance du tropique et du pôle bascule, et la colossale marée atmosphérique (...)
  •   Les vents du large

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    D’où viennent-ils ? De l’incommensurable. Il faut à leurs envergures le diamètre du gouffre. Leurs ailes démesurées ont besoin du recul indéfini des solitudes. (...)
  •   L’extrême touche l’extrême et le contraire annonce le contraire

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Rien n’est menaçant comme l’équinoxe en retard. Il y a sur la mer un phénomène farouche qu’on pourrait appeler l’arrivée des vents du large. En toute saison, (...)
  •   À bon entendeur, salut

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Il lui sembla entendre, dans un lointain immense, quelque chose de faible et d’indistinct. Les profondeurs ont, à de certaines heures, un grondement. Il (...)
  •   Les avertissements de la mer

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Au milieu de la nuit, brusquement, et comme par la détente d’un ressort, il se réveilla. Il ouvrit les yeux. Les Douvres au-dessus de sa tête étaient (...)
  •   Le succès repris aussitôt que donné

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Tout n’était pas fini. Rouvrir le goulet fermé par le morceau de muraille de la Durande, et pousser tout de suite la panse hors de l’écueil, rien n’était (...)
  •   Péripétie plutôt que dénouement

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Le moment redoutable était venu. Il s’agissait maintenant de mettre la machine dans la barque. Gilliatt fut pensif quelques instants, tenant le coude de (...)
  •   Tout de suite un danger

    mardi 5 mai 2009, par Hugo Victor-Marie

    Il y avait peu de brise, mais ce qui soufflait, soufflait de l’ouest. C’est une mauvaise habitude que le vent a volontiers dans l’équinoxe. La marée (...)
  • Articles publiés : 155 (triés par date)0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150 |